Le Domaine

Le Domaine Henri Cruchon est une histoire de famille.

Le Domaine Henri Cruchon est une histoire de famille.

Sa particularité est de cultiver seize cépages sur plusieurs petits parchets. Une véritable mosaïque de vignes réparties dans un paysage d’une beauté jalousée. Chacune possède son terroir, son micro climat, sa personnalité. Le défi consiste à restituer la magie propre à chacune dans les différentes cuvées. Ainsi la grande diversité du vignoble se retrouve en tout logique dans la diversité d’une vaste gamme de vins. 

Seule une culture respectueuse de l’environnement naturel permet de révéler l’originalité d’un terroir et d’un cépage. Sur le Domaine se côtoient deux méthodes.

Si une partie du vignoble est cultivé de façon dite « conventionnelle » soit en chimie raisonnée selon les normes exigeantes de la production intégrée, La majorité des vignes sont cultivées en biodynamie, une méthode qui proscrit toute utilisation de produit chimique.

Le vignoble vaudois est l’un des plus anciens d’Europe. Sa très riche histoire et sa longue tradition pèsent encore de façon bien vivante sur son identité. Ainsi, le Chasselas, cépage originel du Pays de Vaud reste hégémonique dans l’encépagement actuel et participe pour beaucoup à l’illustration de cette identité.

La position géographique du vignoble vaudois, au carrefour des cultures européennes, va également influencer l’encépagement. Les cépages bourguignons, en particulier le Pinot Noir, se cultive dans la région morgienne depuis 600 ans. Fort de cet encrage historique, seul le Chasselas et le Pinot Noir peuvent être valorisés en Grands Crus et commercialisés par le nom du terroir dont ils sont issus.

Pour répondre à la demande d’une consommation en constante évolution, le Domaine Henri Cruchon a joué plus récemment un rôle de pionnier dans la diversification de l’encépagement de ces trente dernières années, en introduisant de nombreuses variétés constituant un florilège de cépages unique en terre vaudoise.